Médecine interne

Il s’agit d’une spécialité polyvalente qui s’intéresse à tous les organes.

En effet, certaines maladies peuvent se déclarer sur un ou plusieurs organes à la fois, on appelle celles-ci : « maladies systémiques ».

Le spécialiste en médecine interne, que l’on appelle interniste, est donc un grand connaisseur des maladies systémiques. Il sait faire le lien, par exemple, entre une maladie qui se déclare dans un œil et un rhumatisme !

C’est pour cela que d’autres médecins, généralistes ou spécialistes, peuvent faire appel à son expertise.

L’interniste est également un grand connaisseur des maladies rares, mais aussi des « diagnostics difficiles ». Son rôle est de mener une enquête minutieuse jusqu’à trouver une explication à chaque chose.

Parmi les maladies rares que l’interniste connaît le mieux, on cite les maladies auto-immunes, ces maladies sont la conséquence d’un dérèglement de l’immunité de l’individu et peuvent toucher différents organes à la fois.

Un interniste s’intéresse à tous les organes, mais il peut déclarer un intérêt pour une activité en particulier.